La CNL reconnue : une victoire et un dû !


On connaît l’importance du travail qui est mené au quotidien par la Confédération nationale du logement (CNL) pour accompagner et aider les

Jean-Pierre Staelens, Président de la CNL de Lomme et conseiller communal

 locataires, et en particulier ceux des logements sociaux. A Lomme, la CNL et son président Jean-Pierre Staelens sont depuis le début particulièrement actifs dans le complexe dossier de réhabilitation du quartier de la Délivrance. Un partenariat de qualité avec la municipalité, indispensable pour tous. Au niveau national, la CNL était depuis plus de trente ans non seulement reconnue mais agréée par le gouvernement. En d’autres termes, cet agrément donnait à la CNL la possibilité de représenter et de défendre en justice au nom de ses adhérents. Or en novembre dernier, Hervé Novelli, Ministre de la Consommation, refusait de renouveler pour cinq l’agrément consommation de la CNL. Hallucinant quand on connaît le poids de l’association… ou au contraire très logique et trop clair. Le ministère ne prenait d’ailleurs même pas la peine de justifier de raisons valables (le dossier de demande n’aurait pas comporté le nombre d’adhérents). Autre conséquence pour la CNL : pas d’agrément, pas de subvention… La volonté de couper à la fois les vivres et les pattes à une structure offensive dans le domaine du logement était clair. Trop clair peut-être… puisque finalement le Ministre a décidé le 28 novembre de faire marche arrière et de renouveler le fameux agrément historique. Reste en suspens le versement de la subvention 2011. Nul doute quele ministère fera de la résistance le plus longtemps possible, hélas. Mais la CNL est reconnue dans son rôle, son droit, son statut et sa stature. C’est à saluer !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :