L’insertion professionnelle au quotidien


Réunion publique hier à la Maison Folie Beaulieu, à propos des travaux, qui commenceront le mois prochain, de la rue Imbert de la Phalecque, qui relie le rond-point du MIN et la plateforme multimodale de Lomme/Sequedin. Un petit serpent de mer en soi que ce dossier… Les premières réflexions sur le sujet ont débuté en 2003, et j’ai organisé la première réunion publique sitôt élu conseiller général en 2008.  Hier, plus de quatre ans après cette première rencontre, René Dubuisson maire de Sequedin et Michel Courouble maire d’Ennetières-en-Weppes, m’accompagnaient pour présenter enfin le détail des travaux. Pourquoi tant de retard vous demandez-vous probablement… et à juste titre ? Simplement parce que nous ne savions pas en 2008 que le Grenelle de l’environnement nous imposerait une étude d’impact environnementale, liée au coût des travaux. Cette étude est désormais obligatoire à partir d’un budget de 1,9M€… or le Conseil général du Nord met ici sur la table près de 3M€.  Je reviendrai plus tard dans le détail de ces transformations majeures pour cet axe important de la ville.  Je veux aujourd’hui insister sur un point : l’insertion professionnelle.

UN TEMPS COMPLET d’UN AN

En effet le Conseil général a généralisé ce qu’on appelle la clause d’insertion. En d’autres termes chaque chantier permet d’embaucher (pour des durées et dans des conditions diverses selon les travaux) une personne particulièrement éloignée de l’emploi, qui a besoin qu’on lui remette le pied à l’étrier, qu’on la forme, l’encadre pour la remettre sur le chemin de l’emploi. Ce sera le cas pour ce chantier : 1850 h d’insertion professionnelle y sont prévues, ce qui va permettre d’embaucher un allocataire du RSA à temps plein pendant toute la durée des travaux, c’est-à-dire un an. Une goutte d’eau ?… peut-être, mais ce sont les petites gouttes comme celle-là, la généralisation du principe, qui permet d’agir concrètement sur une partie de ceux qui sont au chômage. Une goutte, en tout cas, dont je suis fier qu’on puisse ici encore, la mettre en avant.

Publicités

8 Réponses

  1. Bonjour,

    Offrir un job pendant un an à un allocataire du RSA est louable….

    Mais au bout d’un an, quelles sont les perspectives pour cette personne d’accéder à un emploi pérenne en CDI ?.. ……….. au lieu de revenir à la case départ du RSA.

    Quelles sont vos solutions ? Exposez-les ?

  2. Des commentaires n’ont pas été publiés sous d’autres billets. Vous n’appréciez pas les piques.

    Vous êtes fort peu disert sur la politique gouvernementale. Après avoir combattu celle de SARKOSY….

    HOLLANDREOU a enfilé les mêmes pantoufles…… Cela s’appelle un reniement !

  3. Certes on parle ici normalement de « clause d’insertion ». Mais comme vous passez par les travaux prévus rue Imbert de la Phalecque pour l’évoquer, c’est une remarque sur la circulation dans cette zone que je veux évoquer.
    La Rue de l’Europe, rue qui sera probablement plus fréquentée pendant les travaux, présente la particularité d’être doublement traversée par une voie ferrée désaffectée ; avec la persistance de 2 passages à niveau qui obligent en principe à un double stop.
    – Qu’est-ce qui empêche de supprimer ces 2 chausse trappes sur cette voie ?
    Certains vont peut-être rétorquer que, symboliquement, des pièges inutiles sur une rue de l’Europe ce n’est pas dénué de sens. 🙂

    • Bonjour,
      C’est effectivement une question qui se pose, et qui a été abordée lors de la réunion publique que j’ai animée sur le sujet avec le maire de Sequedin il y a quelques jours. La présence de la voie ferrée peut sembler en effet anachronique. Or si elle est effectivement désaffectée, elle est en revanche entretenue depuis de très nombreuses années par le Marché d’intérêt national (MIN). Cette voie ferrée a en effet servi longtemps pour desservir les grossistes du MIN. Ce n’est plus le cas aujourd’hui… mais le MIN l’entretient avec l’espoir – qui pourrait je l’espère devenir une vraie perspective – que les trains puissent de nouveau approvisionner le marché. Des projets ont été évoqués dans ce domaine ces dernières années, mais qui n’ont malheureusement pas abouti. Cette solution permettrait pourtant de soulager considérablement le trafic routier. C’est pourquoi on ne peut supprimer ces deux passages.
      Merci de votre remarque.
      Cordialement
      RV

      • Mais on n’est pas obligé de supprimer physiquement les panneaux.
        Comme ils sont inappropriés tant que la circulation ferroviaire n’est pas reprise, le maintien de leur existence inutile aussi longtemps rendra bien dangereuse une reprise d’un trafic du jour au lendemain : il faudra mettre un panneau pour indiquer qu’ils ne sont plus obsolètes !
        Quand un panneau est sur le point d’être mis en service il est couvert d’un scotch noir qui est retiré lors de la mise en service. Ne peut-on vraiment rien envisager d’analogue ?
        La circulation et le stationnement font bien parti des pouvoirs du Maire ou alors il y a eu transfert de cette autorité dans le cadre de la CUDL.
        merci d’avoir prêté attention à ma remarque. PMF

      • Bonjour,
        Toutes les signalisations (horizontales et verticales) sont de compétence de LMCU.
        Néanmoins je passe le message à Didier Delmotte, Directeur du MIN de Lomme, qui est directement concerné.
        Bien à vous
        RV

  4. Bonjour Mr Le Maire De Lomme ;etc….,
    Mr Vicot,

    Espérant que vous allez bien.
    Voici un sujet certes qui n’ a rien avec celui évoquer au dessus .

    Mon épouse étant Assistante Maternelle sur LOMME MARAIS ou j’ habite .
    Ses dernières ont rédiger une pétition suite à différent problème rencontrer à la LUDOTHÈQUE DE LOMME rue Victor Hugo , espace tisserand .

    Au sujet de droit d ‘ entrer et horaire imposer par la Marie de Lomme par votre Adjoint sur la petite enfance .( ainsi que d autre problème ).
    Toute ses assistante maternelle sont très remonter contre se projet qui seras suivis avec une très très grande attention par les parents au différentes suite à donner par cette affaire .

    J aurais aimé vous rencontrer , mais à la mairie impossible d avoir un RDV sans donner un MOTIF ,qui je rappelle est personnel non et qui ne regarde que les protagonistes .
    Et non des subalternes incapable de régler un problème personnel quel qu il soit non .

    Mais je sais que vous serais plus attentif que votre prédécesseur qui lui ne répondez jamais à ses concitoyens , que par lettre à la population avec un minimum de d action , sauf si cela devenais de plus en plus important .

    Toujours en attente d un RDV ,,, ???

    Cordialement
    Mr SGARD CLAUDE.

    • Bonjour Mr Sgard,
      Nous nous voyons bientôt en mairie. Nous aurons l’occasion d’évoquer cette question.
      A bientôt
      Cordialement
      RV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :