PARCE QUE C’EST AU 1ER TOUR QUE SE JOUE LA VICTOIRE !


Parce que jamais depuis 1981 l’enjeu n’a été aussi essentiel, parce que la France a été saccagée dans ses valeurs piétinée dans ses principes rabaissée dans son image, parce qu’on ne peut plus continuer à dresser les différentes catégories de Français les uns contre les autres, parce que la justice doit redevenir équitable et obtenir les moyens de sa mission, parce que les Français doivent être protégés au quotidien, parce que le chômage de masse est le résultat d’une politique ultra-libérale, parce que les impôts c’est aussi pour les plus aisés, parce que les jeunes sont l’avenir et qu’on doit leur donner les moyens de le construire, parce que l’espoir est possible, parce qu’une autre politique peut donner des résultats, parce que l’austérité à jamais pour tout le monde n’est pas un horizon, parce que la transition écologique doit se mettre en place, parce qu’un programme structuré et financé est toujours supérieur à une navigation à vue, parce que la sérénité des valeurs assumées est préférable à la fébrilité impulsive, parce que le prochain Président de la République sera au service des Français et non de lui-même, parce que Paris Match et Voici doivent cesser d’être le journal officiel, parce que le mensonge permanent doit cesser maintenant, parce que l’arrogance de classe doit aussi cesser maintenant, parce que la tolérance et la générosité ne sont pas des gros mot, parce que la santé pour tous doit s’imposer, parce que l’accès au logement est une vraie dimension de la solidarité, parce que le montant des loyers et le tarif de l’eau doivent être encadrés, parce que les banques doivent cesser de spéculer avec notre argent, parce que l’Europe qui garantit la paix depuis des décennies doit retrouver ses bases, parce que la République doit être impartiale, parce qu’enfin une réforme fiscale profonde doit être mise en oeuvre, parce que l’activité productive doit être relocalisée et les PME protégées, parce que la finance doit être dominée, les stock-options imposées, les bonus encadrés, parce que le droit à la retraite doit être protégé et les parcours professionnels sécurisés, parce que l’éducation doit redevenir une priorité… et pour beaucoup d’autres raisons… DIMANCHE, VOTEZ ET FAITES VOTER FRANCOIS HOLLANDE DES LE PREMIER TOUR !

Publicités

15 Réponses

  1. Dés le 1er tour, faisons battre HOLLANDREOU, le candidat de la France Molle.

    Votez Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche !

    • Bonjour cher Candide,
      je vois que vous n’avez pas renoncé aux analyses politiques finement ciselées… qui sont par ailleurs celles développées par Sarkozy… et pas par JLM.
      Cordialement.
      RV

  2. Bonjour Mr Vicot;
    A pour qui votez ; franchement je suis indécis .
    Cordialement S.C

    • Bonjour Mr Sgard,
      Vous vous doutez bien que j’ai un avis assez précis sur cette question 😉 En ce qui me concerne, l’espoir est bien entendu du seul côté de François Hollande.
      Cordialement
      RV

  3. 23 000 participants au meeting de Jean-Luc Mélenchon au Zénith de Lille.

    Trois pelés et un tondu à celui d’HOLLANDREOU le 17 avril dernier à Lille………… un flop !

    Il n’y a pas photo !

    Dimanche 22 avril 2012, faisons battre HOLLANDREOU, candidat de la France Molle.

    Votez et faites voter Jean-Luc MELENCHON, candidat du rassemblement du Front de Gauche.

    • « Le monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient » – Bouddha
      🙂
      Peut-être oserez-vous quitter un jour l’anonymat, cher Candide, et lorsque vous aurez un nom je serais très heureux de discuter de tout cela avec vous lors d’une rencontre.
      Cordialement
      R.Vicot

  4. Bonjour Mr Vicot,

    Un peu mou votre candidat non avec un petit SARKO trés combatif lui, pour les programmes blanc bonnet du moment dés qu ils sont élues et pour ce qui est de MELENCHON .
    ( bien que SARKO nous a éviter d’ aller dans le mur comme la GRECE , ITALIE . ESPAGNE etc… )
    Vue leurs train de vie qui est passé du coq à l âne .

    Ce dernier rejoint un peu Lepen avec en prime des choses à faire fuir tous les patrons français à l étranger pour MELENCHON .

    Un Bayrou qui prône à gauche et à droite ainsi que du MADE IN FRANCE et rien d autre dans son cabat .( ce dernier m a un peu déçus mais pas heureusement certain élue de notre région , bien que l on vas voir avec le premier tour des élections avec les verts ET LES AUTRES ).

    A les verts avec leur chef de file qui s exprime et ou ne comprend rien ,avec son français bien a elle , vue que cette dernière la dit elle aussi publiquement avec ses mots à elle , pour ce qui du programme à si je perds mon emplois cela est rien ,sauvons les arbres à coup d euros .
    Écologie devrait être dans les programmes et non un partis .

    Pour ma part je suis toujours indécis comme beaucoup de gens à qui j’ ai pus croisé et discuté , sachant que je ne fait partis d aucune formation politique .

    Candice ou David ou comme d’ autres .

    Il est plus sur et FACILE d être anonyme et de débattre en sachant qu il seras plus facile de déballer sa hargne ou son mécontentement pour éviter des représailles de certain , chose que pour moi que j ‘assume , comme l on toujours fait mais parent ou grand parent ( LAPOTRE ).
    Ces derniers se sont battues en 1945 ,comme mon père en ALGÉRIE ,TOUS COMME LES GÉNÉRATIONS D AVANT QUI M ONT DONNER LE DROIT DE VOTE , droit que j appliquerais en leur mémoire même si cela est un bulletin de vote blanc ou pour le candidat que jugerais utile d élire .

    PS : Le monde est aveugle mais d autres ne sont que des moutons que l on tond avec l envie de ne pas leur rendre la vue qui a mon sense ferrais très mal lorsque que cette dernière frapperas le monde de sa clarté .

    Cordialement S.C

  5. Bonjour,

    Candide ne repostera plus, j’en suis persuadé! (et cela nous fera des vacances). Après la déconvenue de son candidat hier et la marée extrêmiste de la mère Lepen, on peut dire que son candidat était de paille!!
    Au moins, le FN ne sera pas au second tour le 6 mai même si c’est une piètre consolation.

    Ah ils sont beaux les gens de Lomme, Marine Lepen en deuxième position avec 21,04% des suffrages. On peut dire que la gauche en est 100% responsable…

    Cordialement.
    David

    • Bonjour David,
      Vous vous doutez bien que je ne partage pas votre avis… non pas par opposition systématique (et j’apprécie que vous soyez souvent présent pour débattre ici, même si visiblement peu de choses nous rapprochent) , mais parce que je crois très sincèrement que c’est Nicolas Sarkozy, et lui presque seul, qui est responsable de la montée de l’extrême-droite. Il a plongé les Français, à Lomme comme ailleurs, dans une véritable désespérance : éducation nationale saccagée (plus d’enseignants), explosion de l’insécurité (plus de policiers… Vérifiez cette information : à Lomme, commissariat de police qui gère dix communes, il n’y a plus le week-end qu’un seul policier. Cela, c’est du concret qui explique beaucoup de choses), augmentation vertigineuse du chômage (qu’on peut dater, mois après mois, au fil des mesures prises par le gouvernement), justice piétinée, inégalités institutionnalisées, politique de classe, dette affolante (et là aussi, on peut dater…), abaissement de la France et de la fonction présidentielle…
      A Lomme, en tous les cas, nous continuerons à être, par tous les moyens, auprès de ceux qui souffrent.
      Cordialement
      RV

      • « A Lomme, en tous les cas, nous continuerons à être, par tous les moyens, auprès de ceux qui souffrent. »

        Quelle conclusion douceureusement démagogique ! Vous serait-il possible, s’il vous plait, d’etre également à Lomme, par tous les moyens, auprès de ceux qui demandent que la loi soit respectée ?

        J’ai déjà eu l’occasion de vous faire part des différents excès que je peux constater sur l’Avenue Notebart, à Lomme. Excès devitesse, Stationnement, Transit Poids lourds, autant d’infractions au code de la route…. En l’espace de quelques minutes lors de son porte-à-porte de campagne, j’ai d’ailleurs pu faire constater à Monsieur Van der Elst, 2 de ces 3 infractions.
        Il ne s’agit pas ici de cas isolés mais bien d’un comportement routier général.

        Je vous demande donc, Monsieur Vicot, d’être, par tous les moyens, auprès de ceux qui demandent que la loi soit respectée. Je crois savoir, sans certitude toutefois, que vous occupez un poste particulier au niveau de la municipalité ou même de la communauté urbaine concernant la Sécurité. J’en déduis que de moyens, vous devez en disposer d’un certain nombre.

        Sincères salutations.
        J.W.

      • Roger, qui n’est le sherif de rien du tout mais qui croit que la sécurité est un droit pour tous, est en permanence avec les habitants… du moins tente-t’il de le faire au mieux : avec eux dans toutes les manifestations locales, avec eux pour aider et soutenir les associations, avec eux dans les ateliers d’urbanisme, avec eux dans les multiples réunions de quartier, avec eux sur le terrain, avec eux tous les samedi matin dans ses permanences depuis des années, avec eux dans les fêtes et parfois dans les peines… En cela, je ne fais que ce pourquoi j’ai été élu, et je le fais avec une vraie passion. Et en disant cela je ne me justifie pas, j’explique. Je suis comme tout le monde, je ne suis pas parfait loin s’en faut, je commets des erreurs, je me trompe, j’évalue parfois mal… mais je le fais avec foi dans mes valeurs, mes convictions. C’est pourquoi je crois en la politique, profondément, et y compris, en ce qui me concerne, dans le respect des idées opposées aux miennes. C’est finalement, me semble-t’il, le seul moyen de peser sur la vie quotidienne… même si, j’en conviens bien volontiers, le « spectacle » politique qui nous est parfois donné peut en démotiver plus d’un. Je ne commenterai pas vos dénonciations anonymes. Je trouve cela plutôt triste pour vous. Et puisque vous citez Descartes, n’est ce pas lui qui écrivit que « « Le bon sens est la chose au monde la mieux partagée : car chacun pense en être bien pourvu » ? Dans ce domaine, je vous l’accorde, je suis probablement logé à la même enseigne que vous. Venez donc me dire vos reproches, discutons-en, dans le lieu et à l’heure qui vous conviendra, je vous l’ai proposé plusieurs fois… sans réponse.

      • Bonjour Mr Wacrenier,
        Je passe sur la « conclusion douceureusement démagogique »… je souhaiterais, si cela vous est possible, en parler avec vous de vive voix et vous expliquer la politique municipale, notamment dans sa dimension de solidarité et de soutien à ceux qui, effectivement, souffrent. Je n’ai aucun poste en ce qui concerne la sécurité au niveau de la communauté urbaine. Pour le reste, je vous contacte directement au plus vite.
        Bien à vous
        RV

  6. Bonjour Mr Vicot,

    A mon avis tous le monde à le droit de s’ exprimer même si on ne partage pas les même valeur et que l on est différent .
    Pour ma part le candidat de Candide a fait un très beaux score tous comme Mme LE PEN sur LOMME quand même 21.04% de LOMMOIS et cela été prévisible vue que sur Lille il y a plein de roumain , comme à Sequedin , LILLE sud ( central ) au abord de la madeleine ,etc………..de plus au feu rouge fessant la manche au sortie d autoroute et dans les villes de tous bords .
    Vivant des aides sociales pour certain avec logement .
    Bien sur la misère n a pas de frontière et que la France ne peux plus les prendre en charge et doit prendre le malheur des français en priorité .
    On ne peut blâmer les Lommois et les Lillois ou d autres d un râle bol et de rendre responsable quelqu’ un a moins que David a une solution pour ses gens qui sont dans l Europe avec des droits.
    Si il avait une solution je pense que la gauche et la droite ou d autre formation politique l aurais dejas appliquer non .( même pour les étrangers )
    Je suis navrer de voir en ce moment à la télévision de voir des hommes et femmes politiques de gauche à se partager le gâteau avec les places les plus juteuse , tous comme les dinosaures du PS de se partis qui devrais laisser leurs places aux jeunes .
    Mais cela n est que mon avis , sachant que sa me désole de voir ses réactions ET M INSPIRE PAS D ALLER VOTER POUR DES PROFITEURS DE TOUS BORDS POLITIQUE .
    Lorsque j étais petit , j avais vue le gros Raymond barre à l assemblé Nationale complétement saoul et endormie après je crois un bon repas bien arrosé , rafalé sur son banc .( belle image d un homme politique non et qui avait été pris par la télévision) . un exemple comme d autre qui n y sont jamais ,mais touche leur salaire payer par le contribuable , nos impôts etc…………
    Cordialement S.C

    • Bonjour Mr Vicot ,

      Voici la semaine dernière j ai pus constaté l’ efficacité de notre Police Municipale de Lomme , des jeunes étaient sur le terrain ou il y a des travaux dans la rue Arthur Notebart à coté de L école Maternelle Langevin au Marais de lomme .( Pour cette équipage ).
      Intervention de cette dernière très très rapide , avec flagrant délit des auteurs présumés en plein infraction , vue que ses contrevenants tournés autour des machine de chantiers et de l école .
      N ayant pas eue le temps de faire des dégradation .
      Sachant que déja des jeunes avaient fait l objet de trouble avec l’ intervention de la Police Nationale de Lomme sur de la drogue qui l avait caché autour de l école maternelle ( intervention de la BAC très rapide ).
      Une petite parenthèse sachant qu il y a d autres problème sur Lomme tous comme ailleurs .

      J’aimerais savoir quand seras rebouché le trou devant ma maison qui devait être rebouché assez rapidement ,de plus l école vas reprendre , occasionnant une gêne pour les piétons et sur le stationnement ou les places sont très chère pour certain voisin n ayant pas de garage .

      Maintenant pour répondre J.W que je salut ,ce dernier a raison sur le comportement de certain automobiliste avec la vitesse bien que la PM fait des interventions mais ou il n y a jamais répression mais prévention routière que souligne beaucoup de Lommois dans la dit rue du Marais .( école ainsi que parent d élève ).
      Pour ce qui est du stationnement il ne doit gêner personne dans la rue et être en parfaite harmonie avec ses voisins (civique) .

      J ai appris le porte à porte de certain élue qui ne le font que lorsqu’ il y a des élections , mais après plus personne sur des problèmes de la vie de tous les jours , pour ma part personne est venue frapper chez moi .( vise t on certaine catégorie d électeur ou de personne avec peur de se voir critiquer).
      De voir que certain élue qui ne remonte pas les infos de peur d avoir un échec dans leur quartier vue la grande monté de l extrême droite avec un constat de l impuissance de la gauche et de la droite vue les élections présidentielles qui sont tous deux responsable de cette situation et non une fois ces l un ou l autre .

      A j’ oubliais serait il possible de refaire une place de stationnement face à mon domicile comme il y en avait avant à la place du zébra ou comme moi même et mes voisins prenons notre stationnement . ( largement la place pour une auto ).
      Tous comme dans la rue des blanchisseurs ou il y a une place d handicapé qui ne sert plus a rien ou se dernier n’ est plus la ( placer en maison de retraite ) , sachant qu une lettre a été envoyer à Mr le Maire de Lomme et Député , mais sachant que ce dernier ne répond jamais à nos courriers , je suis bien placé pour le confirmer contrairement à vous qui été très proche de vos concitoyens car un élue sert a être présent sur différents problème que nous pouvons rencontrer .

      PS : Ayant vue dans la voix du Nord que Mr VINCKIER n allait pas se présenté au prochaine élection et laissant la place au seigneur en place peut-être en vue d un compromis .
      Pour ma part un peu déçus de voir une autre force politique se retirer .
      De plus DENIS est quelqu un de très très bien ( l’ ayant comme amis ), un homme politique avec des valeurs , des paroles aussi bien dans ses actes et faits , mais aussi un homme comme tous le monde qui n est pas pas à l’abri de faire des erreurs , comme nous tous et sachant les reconnaitre quand t’ il faut et ne suivant pas toujours le partis dont il fait partie , le passé nous l a démontré en appelant à voter la gauche .

      Cordialement .
      S.C

  7. Bonjour,

    Un très bon score de la gauche radicale avec plus de 11% des voix, (plus de 12% à Lomme …… et comme l’a déclaré Yves DURAND : le double du score du PCF)

    Ce qui pathétique, c’est le mot d’ordre donné par Jean-Luc MELENCHON …… une reddition sans condition au profit du « capitaine de pédalo ».

    Cela revient à demander aux habitants de la Métropole de se jeter dans la Deûle pour pousser une frêle embarcation.

    Il vaut mieux rester les pieds secs sur la rive.

    Le 6 mai prochain, un vote « blanc » ou « nul » est préférable au lieu de donner sa voix à un représentant de la gauche caviar, de cette gauche qui a organisé une petite sauterie en début d’année en l’honneur du Maire Honoraire de LILLE où se sont retrouvés 1300 convives. (Ce n’était pas ouvert aux habitués des Restos du Cœur!)

    Pour satisfaire la curiosité du responsable de ce blog, voici le programme de Nicolas SARKOSY.

    http://www.lafranceforte.fr/sites/default/files/programme_nicolas_sarkozy_2012.pdf

    http://www.lafranceforte.fr/programme/les-propositions-detaillees

    Quant au score de Marine, Nicolas SARKOSY a évité un 22 avril 2002 à l’envers.

    Les décideurs locaux et le PS ont leur part de responsabilité dans le choix Le Pen.

    Vous trouverez ci-dessous une analyse publiée sur le blog de « Descartes »

    Et le gagnant ce soir est…

    Comme pourrait avoir dit Churchill, « Ecrire un blog est toute une aventure. D’abord, c’est un jouet, un amusement. Puis, cela devient une maîtresse, puis un maître et, enfin, un tyran ». J’aurais aimé avoir un peu plus de temps pour analyser les résultats, mais si je prends ce temps l’affaire n’intéressera plus personne… et puis je m’en voudrais de ne pas donner à mes fidèles lecteurs l’accroche pour pouvoir faire leurs commentaires. Je m’ attéle donc, à partir des chiffres publiés aujourd’hui, à essayer de sortir quelques conclusions.
     
    D’abord, la « surprise » du scrutin fut le vote pour Marine Le Pen. Et si je mets le mot « surprise » entre guillemets, c’est parce que ce n’est une surprise que pour ceux qui n’ont pas voulu la voir. Ou pour ceux qui ont clamé victoire et vendu la peau de l’ours – ou plutôt de l’ourse – avant de s’assurer qu’elle avait bien rendu l’âme. Pour ceux qui se sont essayés à l’exercice oh! combien ringard du « porte à porte » (1) la montée de Marine Le Pen était visible comme le nez au milieu de la figure.

    Je dois dire que je suis toujours étonné par la capacité de la gauche de se raconter des histoires au point de finir par les croire. Après s’être raconté que Marine Le Pen était nulle, que son programme était nul, que ses conseillers étaient nuls et que sa coiffure était nulle, on arrive logiquement à accepter comme une évidence qu’elle ne peut faire qu’un score nul. Il eut mieux valu s’infliger – ce que moi personnellement j’ai fait, aussi pénible que cela m’ait été – la lecture de ses textes et l’écoute de ses prestations. On aurait alors réalisé que, même si elle n’est pas la bête de scène que pouvait être son père, la candidate du FN n’était en rien « nulle ». Mais elle est parfaitement consciente de ses limitations, et a su jouer intelligemment sur ses points forts – son humour, sa joie de vivre, sa gouaille, sa courtoisie et sa culture aussi – et occulter ses points faibles.

    N’ayant pas de véritable culture technique, elle a su faire confiance à  une équipe de conseillers qui, eux non plus, n’ont rien de « nuls ». Son équipe a élaboré un programme bien construit et surtout très cohérent, en reprenant – sauf sur certaines questions « historiques » du FN, comme les rapatriés – des messages qui étaient ceux du PCF dans les années 1970 et qui ont une profonde résonance dans l’électorat populaire: protection de l’industrie française, souveraineté nationale, sortie de l’Euro et réforme profonde de nos rapports avec l’UE.
     
    Certains vont nous expliquer maintenant que le score de Marine Le Pen signifie que 18% des votants sont tentés par une politique de haine. Rien n’est plus faux. Dans les quartiers populaires, et notamment dans les villes moyennes touchées par les fermetures d’usine à répétition, le vote Le Pen répond surtout à un sentiment d’inquiétude et d’abandon, la conviction qu’aucun parti politique ne vous représente. Que leurs problèmes ne sont pas pris en compte  et que les beaux discours s’évaporent après les élections (2). Mais ce n’est pas un simple vote protestataire. Si l’on prend la peine d’écouter les électeurs du FN, on s’aperçoit qu’il y a pour la première fois peut-être dans l’électorat populaire une véritable adhésion sur des questions comme la souveraineté (l’Euro, l’Europe), la libre concurrence qui amène la désindustrialisation et le chômage, l’immigration qui fait baisser les salaires et menace le « vivre ensemble » (3). Le FN répond en même temps aux revendications économiques et sociales et aux problématiques identitaires. C’est sa force. Comment la gauche pourrait lui disputer ces électeurs, alors qu’elle n’admet même pas que ces sujets posent un problème (4)?
     
    J’avoue que devant le score de Marine Le Pen je suis pris de sentiments ambigus. D’un côté, je ne peux qu’être inquiet de voir qu’un sur cinq de mes compatriotes ont voté pour un parti qui traditionnellement défend un discours de haine. D’un autre côté, je suis tenté de me réjouir de voir qu’un citoyen sur cinq, et parmi eux une bonne partie de l’électorat populaire, est prêt à rejeter sans ambiguïté l’Euro et l’Europe de Maastricht. Peut être ce qui m’attriste le plus est de voir que personne à gauche n’est capable de capitaliser ce rejet et de le canaliser vers un programme progressiste.
     
    La deuxième surprise, fort agréable celle-là, est l’excellent score de Nicolas Dupont-Aignan. 1,8 % ce n’est pas grande chose, me direz vous. C’est vrai. Mais pour un homme seul, sans argent, sans machine de propagande, sans parti politique, sans une cohorte d’élus pour défendre son nom sur le terrain, c’est un score excellent. Espérons que cela l’encouragera à poursuivre son travail. Il me semble d’ailleurs qu’il y dans ce vote une particularité intéressante que je n’ai pas eu l’opportunité de vérifier partout, mais qui se vérifie sur un certain nombre de résultats disponibles: il y a une forte corrélation géographique entre le vote pour Dupont-Aignan et le vote Le Pen. J’en tire la conclusion que la variable « anti-UE » qui est le marqueur du vote Dupont-Aignan est donc un paramètre déterminant dans le vote Le Pen. En tout cas, à l’issue d’une campagne ou personne ne s’est véritablement présenté comme pro-UE, les candidats qui se sont nettement positionné contre l’euro et contre l’UE dépassent les 20%.  J’aurais préféré que ce fut Dupont-Aignan à 18% et le FN à 1,8%, mais on ne peut pas tout avoir. En tout cas, on peut penser que ce message sera entendu par les candidats « éligibles »… on peut rêver, non ?
     
    Enfin, la troisième « surprise » – là encore avec des guillemets, est le résultat de Jean-Luc Mélenchon. Là encore, ce n’est guère une surprise, du moins pour les lecteurs assidus de ce blog. Mélenchon est un gros crocodile, mais il chasse dans un tout petit marigot, qui est celui de la « gauche radicale ». On sait que ce réservoir de voix varie, en fonction de la participation, entre 9 et 14% (5). Le programme et les thèmes de campagne choisis par le candidat excluaient à mon sens dès le départ que cette candidature puisse conquérir des électeurs dans les couches ouvrières ou populaires, exception faite des territoires ou le PCF garde encore un certain ancrage dans cet électorat. Ce qui laissait espérer, une fois déduit le score de Poutou et celui d’Arthaud, un score autour de 12%. Ce calcul s’est finalement révélé exact.
     
    Que les troupes mélenchoniennes et le candidat lui même aient perçu ce résultat, fort honorable si l’on tient compte d’où l’on partait, comme un échec est très révélateur, et cela à plus d’un titre. Maurice Ulrich, dans un éditorial de l’Humanité particulièrement délirant, avait appelé le Front de Gauche à oublier le « principe de réalité ». Et il a été suivi au delà de l’imaginable. Il faut aller relire sur le blog de Mélenchon les commentaires des derniers jours, chacun allant de sa prédiction, de son « rêve », l’un plaçant le Front de Gauche à 19% quand l’autre donnait « 25% minimum » et une présence au deuxième tour. Ce délire, cette croyance qu’on peut faire la révolution, fut elle citoyenne, en un jour est assez caractéristique de l’immaturité politique de l’extrême gauche. Comme les enfants, ils ne supportent pas de devoir différer leurs envie. Leur slogan est toujours « tout, tout de suite », et si cela n’arrive pas vite, ils se découragent.
     
    Mais plus sérieusement, ce score est un échec non pas parce qu’il est faible, mais parce qu’il témoigne que la percée vers l’électorat populaire n’a pas eu lieu. Mélenchon a raison de dire que le combat contre le FN est fondamental. Mais ses raisons ne sont pas les bonnes: ce n’est pas parce que Marine Le Pen soit « semi-démente », ou parce que le FN soit le parti de la haine, mais parce que la seule manière de faire triompher une alternative progressiste est de récupérer la confiance des couches populaires, actuellement captées par le Front National.
     
    Le Front de Gauche a un besoin urgent d’analyse sérieuse sur le vote des couches populaires. Il faut comprendre pourquoi des gens qui socialement et économiquement ont tout intérêt à une politique progressiste ne trouvent pas l’offre de la gauche attractive. Cela implique un retour critique sur son propre discours, sur son propre programme. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça commence mal: lorsqu’il s’agit d’expliquer le score, on trouve des coupables partout… sauf chez soi. C’est la faute aux sondages, qui ont démobilisé les gens. C’est la faute à Hollande, et à son vote utile. C’est la faute à la presse, qui nous a tiré dans le dos. En d’autres termes, pas besoin de la moindre révision, du moindre retour critique, du moindre examen de conscience. C’est un peu court.
     
     
    Descartes
     
     
    (1) je parle du véritable porte-à-porte, celui que certains militants font régulièrement, élections ou pas, et qui sert à écouter les gens et non pas à vendre un candidat comme on vend une encyclopédie. Eh oui, il y a encore dans certains quartiers des militants qui s’adonnent à ce sport de masochistes. Et ce qu’ils apprennent vaut bien tous les sondages du monde.
     
    (2) Le fait est que les partis politiques n’ont plus en général une présence permanente: si l’on excepte quelques quartiers où il reste une cellule du PCF ou une section du PS vivante, on ne voit les politiques – en dehors des élus locaux – sur le terrain que lors des élections. Les partis ne prennent même pas la peine d’élaborer un projet ou un programme et le défendre en dehors des périodes électorales.
     
    (3) Pas l’immigré concret, avec qui on discute au café et on mange un bon couscous avec une bouteille de Bordeaux, mais celui – abstrait – qui fait pression à la baisse sur les salaires, peuple les rues de femmes voilées et prie dans la rue. Les français ne sont pas, contrairement à une formule qu’on répète jusqu’à la nausée, racistes. Ils font une différence très nette entre l’immigré – personne concrète – et l’immigration – mécanisme abstrait. Si le PCF des années 1970 a pu encadrer l’électorat populaire, c’est parce qu’il comprenait cette différence, et proposait en même temps l’assimilation de l’immigré et l’arrêt de l’immigration. Ce qui lui valut bien entendu des accusations de « racisme » à tort et à travers. Depuis que le « politiquement correct » s’est installé, cette différence n’est plus perçue.
     
    (4) Ainsi, Mélenchon peut – écoutez le discours de la Porte de Versailles – déduire du fait que « en France tout le monde mange du couscous » la conclusion que « l’intégration marche ». La question, bien évidement, est plutôt l’inverse: est-ce qu’en France « tout le monde boit du Bordeaux » ? Non ? Alors, nous avons un problème…
     
    (5) 11,3% en 1988,13,9 en 2002,  8,9 en 2007 »

    Quand verra-t-on Roger, le Shérif de Lille, aller à la rencontre des habitants en dehors des périodes électorales ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :